Les îles Galapagos (Janvier 2013)

Itinéraire sud aux îles Galapagos, 8 jours de croisière
Itinéraire sud aux îles Galapagos, 8 jours de croisière

LES ILES GALAPGOS : UN CADEAU DE "DIOS"

Nous prenons les infos d’une bonne dizaine d’agences qui vendent la destination : partir pour 8 jours de croisière dans ces îles paradisiaques, cela représente pour nous l’équivalent financier de 2 mois de voyage ! L’hésitation a été longue, mais reviendra t-on un jour par ici ? Depuis que nous sommes partis, nous nous ne sommes jamais privés des excursions qui nous faisaient plaisir : la décision est prise, c’est OUI !

Nous prenons un vol depuis Quito, et quelques heures et 1200 km plus loin, après avoir survolé les somptueux cônes des volcans enneigés, nous débarquons à l’aéroport de Baltra, une des 13 îles principales de l’archipel. Il fait 30°, il y a 60% d’humidité. Le Guantanamera, notre bateau, nous attend pour 8 jours de croisière à travers la moitié sud du Parc National ouvert en 1959, qui couvre pas moins de 97% de l’archipel qui s’étend sur 8000 km². Nous sommes 15 clients à bord, avec 7 membres d’équipage et un guide. Au programme, la visite des différentes îles de notre itinéraire, avec toujours un parcours terrestre et une sortie aquatique par demi-journée. Dès le premier jour, à peine sortis de l’avion, le dépaysement est total. Sur l’île de Nord Seymour, nous découvrons en quelques minutes fous à pattes bleus, fous à pattes rouges, frégates, lion de mer, crabes fluos, iguanes terrestres et marins : cette entrée en matière sera à l’image de tous les jours suivants, où chaque sortie nous émerveille. Les îles, d’origine volcanique, sont de toute beauté. Nous passons de paysages arides parsemés de cactus aux plages paradisiaques de sable blanc, qui plongent dans une eau turquoise. Sous l’eau, le spectacle est incroyable : des milliers de poissons, de couleurs et de formes différentes. Jour après jour, nous enchaînons les plongées avec des tortues, des pingouins, des raies, des requins, des lions de mer, qui s’amusent tous à nager à nos côtés.

Le séjour à bord du Guantanamera à des airs de vacances : une équipe très sympa, un guide bien renseigné, des repas copieux et variés, un cuisto créatif, des transats pour bronzer, un nouveau lieu à découvrir chaque fois que l’on se réveille…

Ce qui nous aura le plus marqué pendant notre séjour, c’est l’exceptionnelle conservation de ce parc déclaré Patrimoine Mondial de l’UNESCO. On a pu approcher tous les animaux de très près, sans que la présence de l’homme n’ait l’air de les déranger. Nous aurions eu tort de nous priver de ce lieu unique au monde.

Z   o   o   o   o   o   M