La côte caraïbe (Mars 2013)

LE DEBUT DE LA FIN D’UN LONG VOYAGE

Depuis le nord de l’Argentine, nous avons passé la majorité de notre temps en altitude, et la mer nous manque. Bien sûr nous gardons de bons souvenirs sur la côte nord du Chili, au Pérou et en Equateur, mais voilà que le mot « Caraïbe » nous inspire quelques images réjouissantes ! Les dernières centaines de kilomètres se font donc en descente, on sent la température monter petit à petit et on joue à celui qui verra en premier l’objectif : la mer des caraïbes. C’est raté pour aujourd’hui puisque nous arrivons de nuit. Les 3 jours suivants seront consacrés au nettoyage, rangement et mise en container de notre fidèle Toy ; c’est l’heure de la séparation. Dans le port d’embarquement, seul le propriétaire du véhicule a le droit d’entrer. Le contrôle anti-drogue, DRASTIQUE, est donc un peu sport ! Il faut TOUT sortir du véhicule, jusqu’aux petites culottes, et attendre le passage de la Police. Ah oui quand même, on avait tout ça dans notre maison roulante, c’est fou comme on peut entasser ! Tout est passé au peigne fin : les parois du container, toutes nos affaires, les pneus, les placards, le moteur etc…Le Toy rentre tout juste dans sa boite, il est amarré fermement et les portes se referment pour 17 jours de traversée de l’atlantique. Nous sommes désormais piétons, avec nos 2 gros sacs à porter partout, c’est le début de la fin d’une longue aventure.

CARTHAGENE

Plusieurs kilomètres de côte, une vieille ville entourée de remparts, de superbes rues aux façades multicolores, des vendeuses en robes multicolores qui déambulent avec une bassine de fruits posée sur la tête, des calèches ; Bienvenus ! Vous êtes à Carthagène. Munis de notre short et de nos tongues, nous entamons la visite de cette magnifique ville qui nous séduit tout de suite. Nous ne passons pas à côté de la balade nocturne en calèche, en amoureux. La nuit, Carthagène à des airs de cité médiévale ; on se croirait revenus quelques siècles en arrière. Au contraire des quartiers populaires qui entourent la ville, le centre est huppé, avec ses hôtels de luxe, ses restaurants gastronomiques, ses boutiques d’artisanat de qualité, ses édifices bien restaurés. Un seul hic : il n’est pas possible de faire 10 mètres dans la rue sans que l’on soit accosté par un des nombreux vendeurs ambulants, parfois insistants. Mais ce n’est que le début de l’histoire…

VOLCAN DE TOTUMO

Au nord-est de Carthagène, nous partons pour le volcan de Totumo, un lieu « exotique » ! De loin, le volcan ressemble à un tas de terre sans intérêt. Le cône culmine seulement à 20 mètres de hauteur, alors que le volcan mesure près de 2500 m de profondeur ! Le principe consiste à descendre dans le cratère, rempli de boue, mélange d’une cinquantaine de matériaux dont le sodium, le calcium, le soufre. C’est apparemment excellent pour les os et pour la peau. Nous avons prévu le coup et sommes arrivés bien avant les agences qui amènent des dizaines de touristes. Nous profitons donc d’un massage en toute sérénité, dans un liquide tellement épais que l’on peut tenir debout ! Parfois, des bulles de soufre remontent des profondeurs et explosent en surface. Des femmes nous aident ensuite à retirer la boue dans le lac situé à quelques pas. Des sensations inconnues dans un site unique : à essayer absolument.

Z   o   o   o   o   o   o   M