Terre de Feu, côté chilien (Février 2012)

UN PEU D'HISTOIRE...

Le Chili occupe deux tiers de l'île de Terre de Feu, dont la superficie est comparable à celle de l'Irlande. Le détroit de Magellan sépare la Tierra del Fuego du reste de l'Amérique du Sud. C'est en fait un véritable archipel, quasiment inhabité.

En Novembre 1520, lorsque Magellan arriva à l'extrême sud de l'Amérique , il vit des feux de camps indiens et nomma ce lieu Tierra del Humo (Terre de Fumée). Le roi d'Espagne Charles Quint, à qui les exploits de Magellan avaient été contés, pensa en toute logique, qu'il n'y avait pas de fumée sans feu et rebaptisa l'île Terre de feu.

PORVENIR

Ce petit village très typique vaut le détour. Les maisons sont colorées et le lieu est idéal pour passer une nuit au calme avant de reprendre la route!

Le lendemain, nous poursuivons notre chemin par une piste qui longe la côte: les paysages sont splendides. Nous rencontrons des pêcheurs qui vivent dans des maisons très sommaires et observons certains "restes" de la lutte entre le Chili et l'Argentine (guerre de territoire pour le partage de la Terre de Feu).

ONAISIN: les pingouins Rey

Après Onaisin, nous visitons une pinguinera où est installée une colonie de pingouins Rey. Ils sont environ 30. On ne peut pas trop les approcher car ils sont en pleine période de reproduction et les femelles couvent leurs oeufs.

Nous sommes seuls face à eux, c'est magique!

BAHIA AZUL

Pour quitter la Terre de Feu chilienne, nous prenons le ferry à Bahia Azul. Le trajet dure 20 minutes et le spectacle est magnifique: des dauphins Toninas jouent avec le bateau.

Lire la suite de l'aventure en Argentine en cliquant ici.

Z   o   o   o   o   o   o   o   o   o   o   o   o   M