LE LAC TITICACA : UNE PARFAITE TRANSITION

Nous quittons la Paz après y avoir passé un séjour très agréable et après avoir fêté nos 1 an de voyage. Initialement, nous avions prévu de voyager seulement pendant une année avant de rentrer à la maison. Mais ce n’est pas au lac Léman que nous arrivons mais bien aux abords du lac Titicaca ; parallèle amusant, qui marquera une transition idéale entre la Bolivie et le Pérou, puisqu’il s’étend sur ces 2 pays de manière quasiment égale. Pour rejoindre la petite ville touristique de Copacabana, nous traversons le détroit de Tiquina à l’aide d’une barge en bois ; on nous conseille de garder nos papiers sur nous au cas où l’embarcation coulerait ! Copacabana marque le point de départ idéal pour aller visiter l’île du soleil, que nous rejoignons sur le toit d’un bateau à moteur, et que nous traversons du nord au sud par un sentier de crête de 8 km : les panoramas sont magnifiques. Sur l’île vivent 3 communautés qui nous font chacune payer le passage sur leurs terres. Si vous êtes croyant, vous pourrez aussi faire bénir votre voiture sur la place de Copacabana par le curé local.

Sur les bords du lac Titicaca, l’activité est très agricole et se répartit entre les cultures, l’élevage et la pêche. Nous en profitons pour nous régaler de bonnes truites. A quelques kilomètres de Copacabana, nous passons sans soucis la frontière avec le Pérou, après quasiment 3 mois passés en Bolivie, pays qui nous à définitivement séduit.

Lire la suite de l'aventure au Pérou en cliquant ici.

Z   o   o   o   o   o   o   o   o   o   o   o   M